Le haubergier, cet artisan qui fabrique les armures de mailles….

Un métier méconnu mais militairement indispensable

Le terme « cotte de mailles » regroupe l’ensemble des armures de mailles (Haubergeon, Haubert, Lorica Integra). C’est une armure souple et extensible très résistante au tranchant des différentes armes, qui laisse toute liberté aux mouvements. Ce vêtement est constitué de plusieurs milliers d’anneaux de métal qui sont assemblés par rivetage ou soudure pour assurer une très grande résistance

Le travail de la maille est un art qui nécessite beaucoup de patience et un grand savoir faire.

Il faut plusieurs mois de travail jour et nuit pour réaliser une protection complète, qui est réalisée sur mesure. Ce qui en fait un objet excessivement cher et donc relativement rare.

Qui veut devenir Haubergier ? « Règlemens sur Les arts et métiers de Paris … »

« Quiconques veut estre haubergiers à Paris estre le puet s il set faire le mestier et il a de quoi.
Quiconques est haubergiers à Paris il puet avoir tant d apren tis come il li plaira et ouvrer de nuiz se mestier li est. Quiconques est haubergier à Paris il puet ouvrer de quelque matire come il li plera et quelque païs que la matère soit soit chascun pour lui ou tout ensamble.
Quiconques est haubergier à Paris il puet ouvrer aux foiries se mestier li est.
Nus haubergiers de Paris ne doit rien de chose qu il vende ne achète apartenant à son mestier ne en foire ne hors foire ne en marchié ne hors marchié.
Nus haubergier de Paris ne doit point de guait quar li mestier l aquite quar li mestier est pour servir chevaliers et escuiers et sergens et pour guarnir chastiaus. »

> Lire l’intégralité du texte

Haubergier : de la cotte de mailles à la Lorica Integra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *